Si tu tiens une grande roue, lâche-la quand elle roule au bas d’une colline de peur de te casser le Shakespeare William

Ajouter un commentaire

Si tu tiens une grande roue, lâche-la quand elle roule au bas d’ une colline de peur de te casser le cou en la suivant. Mais si la même roue remonte, cramponne-toi après elle.
Le Roi Lear (1606), I, 4, Le Fou
Citations de William Shakespeare
William Shakespeare

Laisser une réponse