Si tu ne m’avais pas interrompu, stupide béotien que tu es, tu le saurais il y a longtemps. Gautier Théophile

Ajouter un commentaire

Si tu ne m’ avais pas interrompu, stupide béotien que tu es, tu le saurais il y a longtemps.
Portraits contemporains
Citations de Théophile Gautier
Théophile Gautier

Laisser une réponse