Si on ne veut rien reconnaître comme inconnu et nouveau, on a une pensée dogmatique, mais si on ne v Semprun Jaime

Ajouter un commentaire

Si on ne veut rien reconnaître comme inconnu et nouveau, on a une pensée dogmatique, mais si on ne veut rien tenir pour connu et acquis, on ne peut avoir qu’ une pensée inconsistante.
Dialogues sur l’achèvement des temps modernes (1993)
Citations de Jaime Semprun
Jaime Semprun

Laisser une réponse