Qui rencontre un aveugle comprend le bienfait de la vue. Les muets parlent éloquemment en faveur de Dollfus Charles

Ajouter un commentaire

Qui rencontre un aveugle comprend le bienfait de la vue. Les muets parlent éloquemment en faveur de la parole.
De la Nature humaine (1868)
Citations de Charles Dollfus
Charles Dollfus

Laisser une réponse