Quelle force de rajeunissement possède une jeune fille ; ni l’air frais du matin, ni le murmure du v Kierkegaard Søren Aabye

Quelle force de rajeunissement possède une jeune fille ; ni l’air frais du matin, ni le murmure du vent, ni la douce brise marine, ni le bouquet du vin, ni ses suaves délices, rien au monde n’a cette vertu de jouvence.
Ou bien… Ou bien… (1843)
Citations de Søren Kierkegaard
Søren Kierkegaard

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.