Que de jeunes filles qui, dans la vie, rampent sur le sol comme des guirlandes tombées, et qui, plus Barbey d’Aurevilly Jules Amédée

Ajouter un commentaire

Que de jeunes filles qui, dans la vie, rampent sur le sol comme des guirlandes tombées, et qui, plus tard, s’ élancent et se tordent autour du tronc aimé et prennent alors leur vraie beauté de lianes ou de guirlandes…
Une histoire sans nom (1882), II
Citations de Jules Amédée Barbey d’Aurevilly
Jules Amédée Barbey d’Aurevilly

Laisser une réponse