Quand on est supporter d’un club, on est heureux des succès. Il me suffit de marcher dans la rue ou Diouf Pape

Quand on est supporter d’un club, on est heureux des succès. Il me suffit de marcher dans la rue ou d’être près de mes enfants pour croiser des gens que les victoires rendent heureux. Et face au bonheur autour de vous, les deux ou trois têtes d’andouille qui pourraient susciter en vous quelque rancoeur ou rancune ne pèsent pas lourd.
C’est bien plus qu’un jeu (2013)
Citations de Pape Diouf
Pape Diouf

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.