Quand le goût se raffine, il se pervertit, comme les femmes qui, trop aimables, deviennent coquettes Flaubert Gustave

Quand le goût se raffine, il se pervertit, comme les femmes qui, trop aimables, deviennent coquettes et pires.
Notes de voyages
Citations de Gustave Flaubert
Gustave Flaubert