Quand donc un fort peuple d’hommes libres dira-t-ilm, en regardant en face le soleil : «Eclaire enfi Carducci Giosuè

Quand donc un fort peuple d’hommes libres dira-t-ilm, en regardant en face le soleil : «Eclaire enfi Carducci Giosuè

Quand donc un fort peuple d’ hommes libres dira-t-ilm, en regardant en face le soleil : «Eclaire enfin, non pas l’ oisiveté et les guerres des tyrans, mais la sainte équité du travail» ?
Odes Barbares (1873-1889), La mère
Citations de Giosuè Carducci
Giosuè Carducci

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.