Pourtant j’aime les compliments ; mais ceux des maladroits m’exaspèrent ; ce qui ne me flatte pas Gide André

Ajouter un commentaire

Pourtant j’ aime les compliments ; mais ceux des maladroits m’ exaspèrent ; ce qui ne me flatte pas au bon endroit me hérisse.
Si le grain ne meurt (1926)
Citations de André Gide
André Gide

Laisser une réponse