Pourquoi les peintres se sont-ils obstinés à imaginer Adam pourvu d’un nombril? Arrabal Fernando

Pourquoi les peintres se sont-ils obstinés à imaginer Adam pourvu d’un nombril?
Tribune: Le statut de la liberté, 24 juin 2000
Citations de Fernando Arrabal
Fernando Arrabal

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.