Pour un homme constamment enfermé dans un bateau d’acier, la mer qui l’entoure ressemble trop à une Mishima Kimitake Hiraoka, dit Yukio

Pour un homme constamment enfermé dans un bateau d’acier, la mer qui l’entoure ressemble trop à une femme. Cela est évident quand on connaît ses accalmies et ses tempêtes, ses caprices ou la beauté de sa poitrine reflétant le soleil couchant.
Le Marin rejeté par la mer (1963)
Citations de Kimitake Hiraoka, dit Yukio Mishima
Kimitake Hiraoka, dit Yukio Mishima