Otez l’amour-propre de l’amour, il en reste trop peu de chose. Une fois purgé de vanité, c’est un co Chamfort Sébastien Roch, dit Nicolas de

Ajouter un commentaire

Otez l’ amour-propre de l’ amour, il en reste trop peu de chose. Une fois purgé de vanité, c’ est un convalescent affaibli, qui peut à peine se traîner.
Maximes et Pensées, Caractères et Anecdotes (1795)
Citations de Sébastien Roch, dit Nicolas de Chamfort
Sébastien Roch, dit Nicolas de Chamfort

Laisser une réponse