On dira que c’est peu de chose, c’est immense, comme l’amour, ce jeu étrange, où l’on est présent à Bourbon-Busset Jacques, comte de

On dira que c’est peu de chose, c’est immense, comme l’amour, ce jeu étrange, où l’on est présent à soi par la présence de l’autre, où l’infini d’un visage fait éclater la finitude du moi.
L’absolu vécu à deux (2002)
Citations de Jacques, comte de Bourbon-Busset
Jacques, comte de Bourbon-Busset