On décrit généralement l’amour comme une tendre passion. Quand je repense à l’effet insidieusement é Collins William Wilkie

Ajouter un commentaire

On décrit généralement l’amour comme une tendre passion. Quand je repense à l’effet insidieusement émollient qu’il exerça sur l’ensemble de mes facultés, j’incline à modifier la définition communément admise et à parler de bain de vapeur mental.
Une belle canaille (2004)
Citations de William Wilkie Collins
William Wilkie Collins

Laisser une réponse