Nuit de Noël 1943, du côté de la mer du Nord. La main de la petite fille caresse distraitement le po Schuhl Jean-Jacques

Nuit de Noël 1943, du côté de la mer du Nord. La main de la petite fille caresse distraitement le pompon de fourrure blanche à la boutonnière de son manteau en lapin de Sibérie. Capuche rabattue sur le visage, l’air très sérieux pour ses quatre ans et demi, elle est seule, enfoncée dans la banquette, couvertures en peaux de loup sur les genoux.
Ingrid Caven (2000)
Citations de Jean-Jacques Schuhl
Jean-Jacques Schuhl

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.