Nous étions tellement fatigués qu’avant de rentrer nous nous étions assis près de la route, à même l Chalamov Varlam

Nous étions tellement fatigués qu’avant de rentrer nous nous étions assis près de la route, à même la neige. Après les quarante degrés au-dessous de zéro de la veille, il n’y avait plus que moins vingt-cinq et on avait l’impression d’être en été.
Récits de la Kolyma (1978)
Citations de Varlam Chalamov
Varlam Chalamov

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.