Nous sommes habitués à juger les autres d’après nous, et si nous les absolvons complaisamment de nos Balzac Honoré de

Ajouter un commentaire

Nous sommes habitués à juger les autres d’ après nous, et si nous les absolvons complaisamment de nos défauts, nous les condamnons sévèrement de ne pas avoir nos qualités.
Le Médecin de campagne (1833)
Citations de Honoré de Balzac
Honoré de Balzac

Laisser une réponse