Nos paupières nous deviennent des portes dérobées ; closes, elles nous racontent ; ouvertes, elles Khadra Mohammed Moulessehoul, dit Yasmina

Ajouter un commentaire

Nos paupières nous deviennent des portes dérobées ; closes, elles nous racontent ; ouvertes, elles donnent sur nous-mêmes. Nous sommes les otages de nos souvenirs. Nos yeux ne nous appartiennent plus.
Ce que le jour doit à la nuit (2008)
Citations de Mohammed Moulessehoul, dit Yasmina Khadra
Mohammed Moulessehoul, dit Yasmina Khadra

Laisser une réponse