– Non, déclara le colonel. Parce que vous aurez cessé d’exister. – En fait, j’aimerais bien une tass Boyd William

– Non, déclara le colonel. Parce que vous aurez cessé d’exister. – En fait, j’aimerais bien une tasse de thé, après tout.
L’Attente de l’aube (2012)
Citations de William Boyd
William Boyd

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.