Ne serrez qu’avec une extrême prudence la main inconnue qui presse la vôtre avec une extrême cordial Bogaerts Félix Guillaume Marie

Ajouter un commentaire

Ne serrez qu’ avec une extrême prudence la main inconnue qui presse la vôtre avec une extrême cordialité.
Pensées et Maximes
Citations de Félix Guillaume Marie Bogaerts
Félix Guillaume Marie Bogaerts

Laisser une réponse