La conservation d’une fortune est presque toujours en raison des peines qu’elles nous a coûtées pour Bogaerts Félix Guillaume Marie

La conservation d’une fortune est presque toujours en raison des peines qu’elles nous a coûtées pour l’acquérir. D’où vient qu’un si grand nombre d’entre elles s’évanouissent si rapidement? C’est que la prudence ne conserve que ce qu’elle même a amassé.
Pensées et Maximes
Citations de Félix Guillaume Marie Bogaerts
Félix Guillaume Marie Bogaerts

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.