Mes pas ont retrouvé la vallée de l’enfance ;
la cavée était vide et les monts dénudés.
Meyer Conrad Ferdinand

Mes pas ont retrouvé la vallée de l’enfance ;
la cavée était vide et les monts dénudés.
O bois dont je rêvais, crêts assombris de hêtres,
le soleil garde seul son âge et sa beauté.
Le soleil garde seul
Citations de Conrad Ferdinand Meyer
Conrad Ferdinand Meyer

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.