Mais un individu peut-il porter le deuil de tout un peuple ? La boucle s’achevait, l’enquête sur Schwarz-Bart André

Mais un individu peut-il porter le deuil de tout un peuple ?

La boucle s’achevait, l’enquête sur le grand massacre passé de la terre l’avait renvoyée à elle-même, Linemarie, à son propre univers, et elle s’interrogeait sur le contenu de ces malles, sur l’étrange folie de cet homme : Peut-être était-ce là son véritable objectif : non pas écrire un livre, mais demeurer en contact avec les disparus, leur ménager un espace de vie sur la terre, en son esprit, jour après jour, jusqu’à sa disparition d’ici-bas…

Sur l’étrange folie de cet homme qui avait consacré sa vie à remplir ces milliers de feuillets de son écriture, sans jamais pouvoir écrire le mot « Fin » .
L’Étoile du matin (2009)
Citations de André Schwarz-Bart
André Schwarz-Bart