Mais la justice des hommes est insatiable: on n’a jamais fini de payer avec eux. – Peut-être parc Mauriac François

Ajouter un commentaire

Mais la justice des hommes est insatiable: on n’ a jamais fini de payer avec eux.
Peut-être parce qu’ ils n’ ont jamais fini de se venger.
La vengeance déguisée en justice, c’ est notre plus affreuse grimace.
Bloc-Notes (1952-1969)
Citations de François Mauriac
François Mauriac

Laisser une réponse