Les vallons, perdus ou pas perdus, sentaient la flouve, le foin et le caille-lait. Giono Jean

Les vallons, perdus ou pas perdus, sentaient la flouve, le foin et le caille-lait.
Un roi sans divertissement (1947)
Citations de Jean Giono
Jean Giono

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.