Les vagues mourraient blessées – A la marée sans lune – En venant féconder – Le ventre des Thiéfaine Hubert-Félix

Les vagues mourraient blessées
A la marée sans lune
En venant féconder
Le ventre des lagunes.
Chroniques bluesymentales (1990), Un automne à Tanger (antinoüs nostalgia)
Citations de Hubert-Félix Thiéfaine
Hubert-Félix Thiéfaine