Les tourbiers s’étaient trop pressés croyant à l’arrivée du printemps: il faudrait encore attendre p Aragon Louis

Les tourbiers s’étaient trop pressés croyant à l’arrivée du printemps: il faudrait encore attendre pour brûler les tas de tourbe terreuse, le rebut de ce qu’on avait retiré des marais la saison précédente.
La Semaine sainte (1958)
Citations de Louis Aragon
Louis Aragon