Les jeunes gens neufs à tout, sont très-sensibles à l’amitié ; mais la vivacité de leurs passions le Diderot Denis

Les jeunes gens neufs à tout, sont très-sensibles à l’amitié ; mais la vivacité de leurs passions les distrait et les rend volages. La sensibilité et la confiance sont usées dans les vieillards ; mais le besoin les rapproche, et la raison est leur lien. Les uns aiment plus tendrement, les autres plus solidement.
Encyclopédie, Article Amitié
Citations de Denis Diderot
Denis Diderot

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.