Les défauts de notre bienfaiteur nous servent plus souvent de prétexte pour lui refuser notre reconn Charencey Charles-Félix-Hyacinthe Gouhier, comte de

Ajouter un commentaire

Les défauts de notre bienfaiteur nous servent plus souvent de prétexte pour lui refuser notre reconnaissance que de motif pour repousser ses bienfaits.
Pensées et maximes diverses (1888)
Citations de Charles-Félix-Hyacinthe Gouhier, comte de Charencey
Charles-Félix-Hyacinthe Gouhier, comte de Charencey

Laisser une réponse