Les défauts de Hugo sont déjà énormes et, comme s’il avait peur qu’on ne les vît pas il les a placés Sainte-Beuve Charles-Augustin

Ajouter un commentaire

Les défauts de Hugo sont déjà énormes et, comme s’ il avait peur qu’ on ne les vît pas il les a placés entre deux miroirs grossissants, Gautier et Vacquerie.
Mes Poisons (1926)
Citations de Charles-Augustin Sainte-Beuve
Charles-Augustin Sainte-Beuve

Laisser une réponse