Le souvenir du pays est un de ceux qui ne se perdent pas : l’amour du sol sur lequel on est né, où l Wyss Johann David

Le souvenir du pays est un de ceux qui ne se perdent pas : l’amour du sol sur lequel on est né, où l’on a joui du premier bonheur, la pensée des lieux auxquels se rattachent nos premières sensations, sont des pensées qui ne meurent point, un amour qui survit à l’âge et qui brûle encore de tout son feu dans le cerveau déjà glacé du vieillard.
Le Robinson suisse (1812)
Citations de Johann David Wyss
Johann David Wyss

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.