Le sommeil et la mort surprirent les montagnes
et rien ne se leva dans l’âpre vent de glace

Le sommeil et la mort surprirent les montagnes
et rien ne se leva dans l’âpre vent de glace
que la lune des nuits et mon ancien tourment.
Le Leurre du couchant
Citations de Gottfried Keller
Gottfried Keller