Le peuple sera toujours amoureux de la poigne qui mate et du fouet abrutissant. Teulé Jean

Ajouter un commentaire

Le peuple sera toujours amoureux de la poigne qui mate et du fouet abrutissant.
Le Montespan (2008)
Citations de Jean Teulé
Jean Teulé

Laisser une réponse