Le paysan n’a besoin que de garanties individuelles, il les possède. Le prolétaire ne peut vivre que Lissagaray Hippolyte Prosper Olivier

Le paysan n’a besoin que de garanties individuelles, il les possède. Le prolétaire ne peut vivre que par des garanties collectives n’étant individuellement qu’un atome devant l’industrie, il ne vaut que par sa masse.
Editorial de l’Action, 9 avril 1871
Citations de Hippolyte Prosper Olivier Lissagaray
Hippolyte Prosper Olivier Lissagaray