Le cours de toute chose a ses sources lointaines
Ou s’amassent longtemps les passions humaines, Ponsard François

Le cours de toute chose a ses sources lointaines
Ou s’amassent longtemps les passions humaines,
Et, quand le flot grossi doit enfin deborder,
Nul homme, quel qu’il soit, ne saurait le guider.
Charlotte Corday (1850), I, 1
Citations de François Ponsard
François Ponsard

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.