Le bagne, les travaux les plus pénibles ne développent dans le criminel que la haine, que la soif de Dostoïevski Fiodor Mikhaïlovitch

Ajouter un commentaire

Le bagne, les travaux les plus pénibles ne développent dans le criminel que la haine, que la soif des plaisirs défendus, qu’ une insouciance effroyable.
Souvenirs de la maison des morts (1860-1862)
Citations de Fiodor Mikhaïlovitch Dostoïevski
Fiodor Mikhaïlovitch Dostoïevski

Laisser une réponse