La Terre ne peut pas finir si un seul homme vit encore. Ayez pitié de la Terre fatiguée, qui sans l’ Michelet Jules

Ajouter un commentaire

La Terre ne peut pas finir si un seul homme vit encore. Ayez pitié de la Terre fatiguée, qui sans l’ amour n’ aurait plus de raison d’ être. Aimez, pour le salut du monde.
La Femme (1860), Introduction
Citations de Jules Michelet
Jules Michelet

Laisser une réponse