La tendresse d’une mère pour son enfant commence à l’instant même où son enfant voit le jour. Mais, Simon François-Jules Suisse, dit Jules

La tendresse d’une mère pour son enfant commence à l’instant même où son enfant voit le jour. Mais, à mesure que l’enfant grandit, la mère s’attache à lui par tous les liens qui peuvent unir une âme à une autre. Elle l’aime pour les grâces qu’il a réellement, et pour celles qu’elle lui suppose; elle l’aime pour le bonheur qu’il lui donne, et pour les soins et pour les peines qu’il lui a coûté.
Le Devoir (1854)
Citations de François-Jules Suisse, dit Jules Simon
François-Jules Suisse, dit Jules Simon

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.