La langue du détracteur est un feu dévorant, qui sait plaire et briller quelquefois avant que de nui Massillon Jean-Baptiste

Ajouter un commentaire

La langue du détracteur est un feu dévorant, qui sait plaire et briller quelquefois avant que de nuire.
Le Petit Carême (1718), Médisance
Citations de Jean-Baptiste Massillon
Jean-Baptiste Massillon

Laisser une réponse