La guerre de Cent Ans, les soldats n’en voyaient pas la fin. Ils la faisaient de père en fils. Ils m Schnerb Claude

La guerre de Cent Ans, les soldats n’en voyaient pas la fin. Ils la faisaient de père en fils. Ils mouraient de blessures ou de vieillesse, et la guerre, elle, durait toujours… C’était une guerre centenaire qui finit par s’éteindre.
L’Humour vert (sous le pseudonyme de Claude Sergent), Éditions Buchet-Chastel, (1964)
Citations de Claude Schnerb
Claude Schnerb

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.