La connaissance des comportements humains que mes filles acquéraient, non dans les livres (elles ne NDiaye Marie

La connaissance des comportements humains que mes filles acquéraient, non dans les livres (elles ne lisaient que des magazines) mais grâce aux feuilletons télévisés, était si fruste, internationale et standardisée qu’elle avait une efficacité certaine dans les situations très communes comme celle-ci. (…) Je constatais avec soulagement qu’elles ne semblaient pas plus émues que si ces faits de leur existence concernaient les personnes qu’elles regardaient maintenant, dans un silence attentif, raconter leurs propres malheurs, dans cette émission de confidences et d’épanchements qu’elles affectionnaient.
La Sorcière (1996)
Citations de Marie NDiaye
Marie NDiaye