L’univers était un flux d’amour qui s’incurvait dans la chaleur et la chair du désir. La paix qu’il Attanasio Alfred Angelo

L’univers était un flux d’amour qui s’incurvait dans la chaleur et la chair du désir. La paix qu’il avait connue alors était aussi énorme que les gouffres qui séparent les mondes.
Radix (1983)
Citations de Alfred Angelo Attanasio
Alfred Angelo Attanasio

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.