L’effet naturel du commerce est de porter à la paix. Deux nations qui négocient ensemble se rendent Montesquieu Charles de Secondat, baron de

Ajouter un commentaire

L’ effet naturel du commerce est de porter à la paix. Deux nations qui négocient ensemble se rendent réciproquement dépendantes : si l’ une a intérêt d’ acheter, l’ autre a intérêt de vendre ; et toutes les unions sont fondées sur des besoins mutuels.
De l’esprit des lois (1748)
Citations de Charles de Secondat, baron de Montesquieu
Charles de Secondat, baron de Montesquieu

Laisser une réponse