L’amour, comme les hommes, meurt plus souvent de l’excès que du manque d’aliment. Il se nourrit de l Jean-Paul Johann Paul Friedrich Richter, dit

L’amour, comme les hommes, meurt plus souvent de l’excès que du manque d’aliment. Il se nourrit de lui-même, mais il ressemble à ces plantes des Alpes qui vivent en absorbant l’humidité des nuages, et qui meurent lorsqu’on les arrose.
Pensées extraites de tous les ouvrages de Johann Paul Friedrich Richter dit Jean-Paul
Citations de Johann Paul Friedrich Richter, dit Jean-Paul
Johann Paul Friedrich Richter, dit Jean-Paul

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.