L’amour, comme les hommes, meurt plus souvent de l’excès que du manque d’aliment. Il se nourrit de l Jean-Paul Johann Paul Friedrich Richter, dit

Ajouter un commentaire

L’ amour, comme les hommes, meurt plus souvent de l’ excès que du manque d’ aliment. Il se nourrit de lui-même, mais il ressemble à ces plantes des Alpes qui vivent en absorbant l’ humidité des nuages, et qui meurent lorsqu’ on les arrose.
Pensées extraites de tous les ouvrages de Johann Paul Friedrich Richter dit Jean-Paul
Citations de Johann Paul Friedrich Richter, dit Jean-Paul
Johann Paul Friedrich Richter, dit Jean-Paul

Laisser une réponse