L’Allemagne, il suffit de la renvoyer poliment à la niche : si elle aboie, on lui lâche un os. Martin-Chauffier Gilles

L’Allemagne, il suffit de la renvoyer poliment à la niche : si elle aboie, on lui lâche un os.
La femme qui dit non
Citations de Gilles Martin-Chauffier
Gilles Martin-Chauffier

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.