L’affection trop désintéressée n’est au fait qu’une très généreuse aumône: la véritable amitié veut Swetchine Sophie

L’affection trop désintéressée n’est au fait qu’une très généreuse aumône: la véritable amitié veut bourse commune et tient autant à ses droits qu’à ses devoirs.
Lettres inédites de Mme Swetchine (1866), à Mlle Stéphanie de Virieu, 7 juin 1824
Citations de Sophie Swetchine
Sophie Swetchine

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.