Je voudrais que vous l’eussiez vue les matins manger une beurrée longue comme d’ici à Pâques. Sévigné Marie de Rabutin-Chantal, marquise de

Je voudrais que vous l’eussiez vue les matins manger une beurrée longue comme d’ici à Pâques.
Lettres (1646-1696)
Citations de Marie de Rabutin-Chantal, marquise de Sévigné
Marie de Rabutin-Chantal, marquise de Sévigné

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.