Je voudrais que tu te serves de moi comme d’un objet familier, d’un stylo, d’un crayon qui à l’habit Giono Jean

Je voudrais que tu te serves de moi comme d’un objet familier, d’un stylo, d’un crayon qui à l’habitude de ta main, comme de ton vêtement journalier qui s’est déjà mille fois plié dans tes entournures, comme d’un objet que le monde aurait fait pour toi, mais non pas que la civilisation aurait fait pour toi, comme un ami sur lequel on peut toujours compter.
Les Vraies Richesses (1936)
Citations de Jean Giono
Jean Giono

Give a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.