Je plains ceux pour qui il n’y a pas de mystère : ils n’ont de mystère pour personne et aussi peu d Suarès André

Ajouter un commentaire

Je plains ceux pour qui il n’y a pas de mystère : ils n’ont de mystère pour personne et aussi peu de vie, à proportion.
Trois Hommes : Pascal, Ibsen, Dostoïevski (1913)
Citations de André Suarès
André Suarès

Laisser une réponse